Podcasts

De l'anneau à la fortification de la pierre: puissance et évolution des châteaux anglo-normands du nord-est de l'Irlande

De l'anneau à la fortification de la pierre: puissance et évolution des châteaux anglo-normands du nord-est de l'Irlande

De l'anneau à la fortification de la pierre: puissance et évolution des châteaux anglo-normands du nord-est de l'Irlande

Par Amber Johnson

Mémoire de maîtrise, Université Trent, 2011

Résumé: La construction du château a joué un rôle fondamental dans la consolidation de la domination anglo-normande de l'Irlande du Nord à la fin du XIIe et au début du XIIIe siècle. Un château peut être considéré comme une mesure de protection, comme un indicateur de puissance et de statut, et comme un monument d'exposition. Il a constitué une modification significative de l'environnement géographique et un instrument fondamental dans la création du pouvoir. La présente thèse explore l'évolution des châteaux anglo-normands du nord-est de l'Irlande dans les régions dominées par les familles de Lacy et de Courcy, en examinant leur fonction combinée d'outil électrique et de symbole de pouvoir. Il se concentre sur deux châteaux clés et bien explorés du point de vue archéologique: Trim et Carrickfergus, et leurs réseaux de fortification de soutien. La recherche s'appuie sur une riche combinaison de sources narratives, de matériaux visuels et archéologiques, d'une abondante littérature secondaire et du cadre théorique établi par Ledyaev (1997) et Wagner (1996). Il fait valoir qu'en plus de leur fonction militaire pratique, les deux châteaux ont joué un rôle clé en tant que signifiants physiques et visuels du pouvoir, du statut et du prestige dominants.

Introduction: La construction de châteaux a joué un rôle fondamental dans la conquête anglo-normande de l'Irlande du Nord à la fin du XIIe et au début du XIIIe siècle. Les châteaux offraient une protection militaire et démontraient l’étendue du pouvoir des nobles et ils dominaient la campagne en raison de leur emplacement dans le paysage et de leur imposante structure physique. La fonction militaire principale des châteaux anglo-normands était la défense. Leur rôle agressif se limitait à servir de bases d'opérations et de preuves de la puissance militaire. La défensibilité et la logistique étaient donc les éléments clés de la localisation et de la longévité des sites du château. Les châteaux normands étaient le plus souvent construits sur des fortifications irlandaises préexistantes, mais en différaient par la construction et la configuration militaire. Ils ont également offert l’occasion d’une représentation visuelle du pouvoir et ont aidé à exprimer l’identité et l’allégeance des détenteurs. Comme Justin McGrail l'a soutenu, pour l'Écosse médiévale, le château servait:

… En tant que symbole d’autorité, l’aspect visuel du château était synonyme de la revendication de seigneurie du détenteur du château. Ainsi, la communication de la «force» à travers les formes architecturales a soutenu la crédibilité de l’autorité du détenteur du château.


Voir la vidéo: Le château de Slane en Irlande (Janvier 2022).