Podcasts

La nuit effrayante de l’empereur

La nuit effrayante de l’empereur


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'empereur Charles IV révèle dans son autobiographie ce qui lui est arrivé une nuit au château de Prague et comment il a vu un énorme essaim de sauterelles.

Charles IV, empereur romain germanique de 1355 à 1378, est considéré comme l'un des meilleurs souverains du 14ème siècle, en particulier pour les Tchèques. C'est sous son règne que les principaux monuments de Prague ont été construits, notamment une université, le pont Charles et le château de Prague. Il a également écrit une autobiographie, l'une des rares qui ont été écrites au Moyen Âge, dans laquelle il couvre les événements de sa jeunesse, et comment il en est venu à gérer le royaume de Bohême alors que son père, Jean de Luxembourg, a progressivement perdu la vue. . Ce récit fascinant comprend l'histoire de quelque chose de très étrange qui s'est passé une nuit au château de Prague:

Nous sommes arrivés à une heure tardive au château de Prague dans l'ancienne maison du burgrave, où nous avions vécu plusieurs années avant la construction du grand palais. Quand la nuit est venue, nous sommes allés au lit, et Busko de Wilhartitz père était dans un autre en face de nous. Il y avait un grand feu dans la pièce parce que c'était l'hiver, et il y avait beaucoup de bougies allumées. aussi, de sorte que c'était assez léger. Toutes les portes et fenêtres étaient fermées.

Alors que nous venions de nous endormir, quelque chose bougea dans la pièce et nous nous réveillâmes tous les deux. Nous avons demandé à Busko de se lever pour voir ce que c'était. Il se leva et fit le tour de la pièce à la recherche, mais ne vit rien et ne put rien trouver. Puis il alluma le feu, alluma d'autres bougies et alla vers les coupes remplies de vin sur les bancs, en but et mit une coupe près d'une des grandes bougies allumées. Après avoir bu, il se recoucha sur son lit. Nous nous sommes assis bien droit dans le lit recouvert de notre couverture et avons entendu quelqu'un se promener mais n'avons pu voir personne.

Et pendant que nous regardions avec Busko les tasses et les bougies, nous avons vu une tasse jetée. Il a été jeté - nous ne savions pas par qui - sur le lit de Busko d’un bout de la pièce au mur du fond, il a rebondi et est tombé au milieu de la pièce. Voyant cela, ils avaient terriblement peur; on entendait encore quelqu'un continuer à se déplacer, mais on ne vit personne. Après avoir fait le signe de la croix au nom du Christ, nous avons dormi jusqu'au matin. En nous levant le matin, nous avons trouvé la coupe qui avait été jetée au milieu de la pièce, et nous avons montré tout cela à nos serviteurs quand ils sont venus chez nous le matin.

Charles écrit également sur ce qu'il a vu en juillet 1338 alors qu'il était en Autriche:

Après cela, quand notre beau-frère nous avait invités à déjeuner pour le lendemain, vers le lever du soleil, un des soldats nous a réveillés du sommeil, en disant: «Seigneur, lève-toi, car les derniers jours sont sur nous et le monde entier est plein de sauterelles! Nous nous sommes levés, sommes montés à cheval et avons rapidement galopé, voulant voir où finissait l'essaim.

Nous sommes allés à Pulkau. C'est là que ça s'est terminé; mesurait sept milles de long et nous ne pouvions pas dire quelle était sa largeur. Leur voix était comme le son d'un grand tumulte. Leurs ailes semblaient avoir des lettres noires écrites dessus, et elles étaient aussi épaisses qu'une tempête de neige, de sorte qu'il n'était pas possible de voir le soleil à cause d'elles. Une grande puanteur en est sortie. Ils se sont divisés, certains allant vers la Bavière, certains vers la Franconie, certains vers la Lombardie, d'autres se dispersant partout dans le monde. Ils se sont multipliés rapidement, car en une nuit, deux sont devenus vingt et plus. Ils étaient petits, mais ils ont grandi rapidement et ils ont été retrouvés pendant les trois années suivantes.

Le livre Autobiographie de l'empereur Charles IV et de sa légende de saint Venceslas, est édité et traduit par Balazs Nagy et Frank Schaer et est publié par Central European University Press.

.

Image du haut: Vue nocturne du château et du pont Charles, Prague, République tchèque. Photo de Jorge Royan


Voir la vidéo: bonjour cest halloween. Hello Its Halloween. chanson effrayante pour les enfants (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Agoston

    Je suis désolé, cela a interféré ... Cette situation me m'est familière. J'invite à la discussion.

  2. Cairbre

    À savoir: il n'y a que du caviar noir, pour se détendre sur la mer Noire et monter une Audi noire et très noire!

  3. Muntasir

    Si j'étais toi, je serais parti dans l'autre sens.

  4. Nauplius

    À mon avis, ce n'est pas la meilleure option.



Écrire un message